Audispensable - Défi H 2016

 

logo
wind_fb
wind_twitter

AKOUO

"Le film a lieu dans un monde silencieux et sans relief. Il raconte une rencontre complice entre une fillette et une petite bestiole curieuse. Cette dernière a le don de fabriquer des sons. Ensemble, ils “briseront” le monde du silence pour en faire jaillir des paysages extraordinaires, au rythme de la musique.

Le fin mot de l’histoire est révélé à la fin : L’animal se trouvera être la personnification imaginaire de l’appareil auditif de l’enfant.
Elle est sourde et, grâce à lui, elle vient d’entendre pour la première fois."

 

Source : goo.gl/pAm5lF

lucille
flo
maquette3d

On s'active pour préparer nos maquettes! 

 

Tout a commencé par les modélisations des maquettes en 3D, grâce au logiciel SketchUp. Le temps de le prendre en main et de réfléchir aux formes que nous voulons donner au T-Jack, les dessins des maquettes sont nés ! Plusieurs types, plusieurs tailles prêts pour passer à la case impression 3D!

émoticône smile

Les maquettes

L'université Grenoble Alpes possède un FabLab qu'elle met à disposition des projets étudiants. Nous avons donc pu en profiter et venir imprimer les maquettes. En une vingtaine de minutes, les coques T-Jack sont apparues dans nos mains. Quelle joie !  

 

On passe alors à l'étape suivante : il faut fixer les prises Jack aux coques ! Lucille et Florian se sont appliqués au mieux dans le laboratoire de notre école Polytech Grenoble.


L'étape finale était la rencontre d'un panel utilisateurs pour leur présenter notre travail. C'est eux qui ont choisi la forme et la taille souhaitée. Nous allons organiser une nouvelle rencontre, pour valider le T-Jack choisi. Si toi aussi tu veux participer, envoie nous un mail !

 

 

Cours de Technologies pour la Santé et l'Autonomie (TSA)

 

Au premier semestre de la 4ème année de notre cursus ingénieur à Polytech Grenoble, nous avons découvert un cours de TSA. A cet instant, il nous a été démandé d'imaginer un projet qui aiderait les personnes vieillissantes ou avec un handicap dans leur vie de tous les jours. Nous nous sommes alors rappelé de Matthieu ! En groupe de projet, nous avons fait un brainstorming et à ce moment déjà, une toute petite idée du T-Jack faisait son chemin dans notre tête. Nous nous demandions comment développer un dispositif qui pourrait solutionner ce problème observé, quelle technologie pourrait être incluse, pour qui serait-il destiné ?

 

L'idée a ensuite eu le temps de maturer car elle était acceptée comme sujet de projet en TSA par nos encadrants. Il s'agissait d'un travail collaboratif et tutoré d'un semestre entier qui nous a permis d'avancer d'un grand pas vers la réalisation de l'outil. Lors des cours à Polytech nous avons eu la chance de rencontrer les industriels tels que TASDA (Technopôle Alpes, Santé à Domicile et Autonomie) ce qui a été très encourageant. Ils nous ont fait comprendre qu'il est possible de transformer les travaux étudiants en solutions commercialisées et nous ont donné d'autant plus l'envie d'alimenter notre projet.

 

Nous avons passé beaucoup de temps libre à effectuer des recherches sur internet, mais pas que ! En effet, dès le début il semblait nécessaire de se placer au plus proche des utilisateurs pour éviter de tomber dans le piège commun : Développer un outil inadapté qui tombera dans l'oubli. Nous nous sommes alors approché de l'association ARDDS38 (Association de Réadaptation de Défense des Devenus-Sourds) pour se rendre compte si ses adhérents rencontrent le même problème que Matthieu et apprendre leur manière de passer outre ce type de problème. Etant donné que nous avons déjà imaginé T-Jack, nous avons demandé s’ils seraient intéressés par une utilisations d’un tel outil. Et là, bingo ! Ils étaient enchantés ! Plus un point sur l'échelle de notre motivation, on se lance !

 

Au moment de la soutenance de notre travail devant nos encadrants, nous avons reçus des retours plus que positifs : Un travail très prometteur et bien évalué qui permet de rêver d'une solution utile et utilisable pour les personnes sourdes et malentendantes. Nous avons été encouragés à participer au Défi H l'année suivante pour se procurer le visibilité et acquérir un moyen d'arriver à la fin du développement pour mettre cette solution à disposition des personnes en situation de handicap.

 

 

 

Naissance de l’idée

 

L’idée de ce projet nous est venue en observant une personne sourde et malentendante de notre entourage, appelons la "Matthieu". En effet, Matthieu ne se sert jamais de son portable pour téléphoner car la communication est quasi impossible, en tout cas fortement désagréable. Et cela même dans un endroit  très calme. Donc si vous voulez le joindre, c’est par SMS ! Rien de très grave pour dire à son ami de passer à la maison manger un morceau avec vous, mais quelque chose de bien plus gênant lorsqu’il doit effectuer un entretien téléphonique par exemple.  Nous avons aussi remarqué quelle était la façon dont Matthieu écoute la musique avec les écouteurs. Les microphones de son appareil auditif et son implant cochléaire étant situés à l’arrière des oreilles, il fait passer l’écouteur derrière. En l’observant deux minutes, il est clair que ce n’est ni pratique ni satisfaisant comme solution.

Mais alors, existe-t-il une autre solution ?

 

 

Historique du projet

3ans
092014
092014

Décision de participation au Défi H

Nous envoyons notre dossier de candidature au Défi H 2016 et nous attendons les résultats avec impatience. Ce petit projet commence à nous tenir à coeur, ca serait une telle opportunité de le continuer... Puis la nouvelle tomba, c'est parti pour cinq mois supplémentaires !

 

Au moment où nous rédigons cet article, nous avons 312 'J'aime' sur Facebook, à 350 nous allons publier les paragraphes suivants :

 

 

Confirmation du besoin

Premiers choix techniques

Développement

Blocage technique et évolution du produit

 

 

A vous de jouer !

092014
engagements
img_2998

Découvrez notre projet en vidéo !